30 AVRIL 2016

2000€ pour UN GRAIN D'AMOUR

Un Grain d'Amour, une école pour jeunes collégiens en situation de handicap dans le Pays de Gex

 

La scolarisation en primaire des enfants en situation de handicap est souvent pour leurs parents un véritable parcours du combattant. Les intégrer au collège, dans le Pays de Gex, est tout simplement impossible.

 

Une fois l’école primaire terminée, les structures adaptées les plus proches sont à Oyonnax, Belley, Péronnas, Thorens les Glières ou à Vetraz Monthoux ! L'éloignement oblige et impose l'internat, des solutions qui ne satisfont pas Leslie Coquillat pour son fils Benjamin qui a aujourd'hui 13 ans.

 

Elle se bat donc depuis plus de deux ans pour une solution alternative, dans le Pays de Gex. L'école Un Grain d'Amour, après bien des péripéties, ouvre le 1er octobre 2015 et s'installe à Sauverny (01220).

Elle s'adresse à des enfants porteurs de déficiences intellectuelles sachant vivre en groupe ; à des enfants qui ont des difficultés de communication, de langage, d'apprentissage, qui ont peut-être subi des échecs successifs, des blessures diverses et qui ont besoin d'un enseignement adapté, basé sur le partage et la participation, dont l'objectif est de développer des attitudes autonomes.

 

Elle compte pour cette année scolaire 3 élèves pour une capacité de 6-8 enfants, et bénéficie d'un encadrement de passionnés : l'instituteur vient tous les matins du Jura, et une éducatrice spécialisée a tout quitté à Lyon pour ce projet.

Les enfants ont école tous les jours sauf le mercredi. Le matin est réservé aux enseignements pédagogiques (français, math, un peu d'histoire-géographie et d'anglais), l'après-midi est basé sur les programmes éducatifs visant à un maximum d'autonomie, les enfants font des ateliers divers, jardinage, ateliers artistiques, visite de musée, cuisine le vendredi... Le jeudi après-midi, les enfants sont intégrés dans les TAPs de l'école de Sauverny qui accueillent environ 70 élèves.

 

Pour faire vivre l'école et donner toutes leurs chances à ces jeunes, Leslie Coquillat ne lésine sur aucuns moyens : tous les événements qu'elle organise affichent complets. Mais les besoins sont énormes : de l'argent bien sûr, mais aussi de la notoriété. Il y a beaucoup de besoins dans le Pays de Gex, et l'école Un Grain d'Amour qui travaille maintenant sur sa seconde rentrée scolaire a besoin de se faire connaître auprès des familles du Pays de Gex touchées directement ou indirectement par le handicap. La bourse aux vêtements du 30 avril y contribuera.

www.graind'amour.jimdo.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now